LA COURSE CAMARGUAISE, UNE EXCEPTION CULTURELLE ET UN SPORT DE HAUT NIVEAU

Une course du Trophée des As, arênes de Lunel.
Une course du Trophée des As, arênes de Lunel.

En Camargue, le taureau est un animal "sacré", symbole d'une région sauvage, au même titre que le cheval ou le flamant rose. Dans les arènes, il n'est pas mis à mort : bien au contraire, il est le héros adulé par les "afficionados" (les passionnés de tauromachie) au travers des nombreuses courses "libres" qu'il effectue lors de la saison taurine (Avril à Novembre). Il porte un nom, représente une manade (élevage de taureaux), en fait sa fierté, puisqu'il est classé et peut devenir le "Biou d'or", c'est-à-dire, le meilleur taureau de l'année. Face à lui, les raseteurs, hommes habillés en blanc, tentent au cours des 15 minutes qui leur sont données, de lui ôter les attributs qu'il porte dans ses cornes : cocarde, glands et ficelles. Chacun de ses attributs est primé, et plus le taureau les défend, plus les enchères montent dans les arènes. C'est un sport professionnel : il existe des écoles de raseteurs, une fédération française de course camarguaise et les raseteurs sont eux aussi classés. Les plus performants sont répertoriés dans la catégorie des As, et dans la région, ils sont aussi connus que des joueurs professionnels de foot. C'est un sport très athlétique, spectaculaire et risqué. Six ou sept taureaux sont confrontés aux raseteurs par course. La finale des As a lieu dans les arènes de Nîmes. C'est là qu'est aussi sacré le meilleur taureau de l'année.

De gauche à droite : fixation du taureau par les tourneurs pour préparer le "raset" de leur partenaire ; "Sparagus", "Biou d'Or" 2011 ; action de "déblayage" du taureau ; "Garlan", "Biou d'Or" 2012 & 2013. Photos prises par nos soins.

 

 

Ce site a été réalisé par nos soins. Photographies : Philippe, Camille, Nathalie. Textes : Philippe.

Design : Philippe, Loïc, Nathalie & Camille. 

 

 

LES INFOS DES CHÊNES DU SUD...

  

 

         SEPTEMBRE

 

10 % de remise sur nos hébergements 

- "Chalet" : 320 € 

- "Camargue" ou "Cévennes" 280 € 

- "Pinède" 230 €

la semaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Google+

Nos partenaires :

 

www.bonbon-a-gogo.com

www.vin-sud.com

www.cevennes-tourisme.fr 

 

Retrouvez la manade Leron-Teissonnier sur facebook !

Les Caves de Saint-Hilaire (Laurent Pullara)

Ancienne route de Nîmes, Saint-Hilaire de Brethmas

cave.sthilaire@gmail.com

 

Restaurants :

Brasserie "Les Templiers" - 2, plan de Brie - Anduze

Tel. 04 66 34 23 05 

 

 La Truie Qui Doute

1840 route de Saint-Jean-du-Gard - Anduze

www.latruiequidoute.fr

Tel. 04.66.25.86.89